Vous êtes ici : ArchéologieHistoireMoyen âge

Eglise Saint Nicolas

Eglise Saint-Nicolas

Entre 1991 et 1993, une série d'interventions archéologiques permirent la mise au jour de l'ancienne église Saint-Nicolas au sein de l'actuel square Paul Gosset. La fouille menée révéla les différents états de l'édifice entre le XIIe et le XVIIIe siècle ainsi qu'un grand nombre de lames funéraires médiévales et modernes.

L'église primitive

La construction au lieu-dit "la Couture" de la chapelle Saint-Nicolas, vénéré des commerçants et des navigateurs survient dès avant 1144. De cette première église, peu de vestiges subsistaient, les murs identifiés au cours de la fouille témoignent néanmoins d'un travail soigné dans la construction. Le choeur présentait un chevet plat accolé à deux pans coupés. Le tracé des fondations de la nef s'inscrivait dans le prolongement direct du sanctuaire tandis que le clocher s'élevait probablement sur le flanc nord de l'édifice (voir le plan).

La reconstruction

Au XVe siècle, l'exiguïté des lieux imposa la reconstruction de l'église. Des contreforts externes viennent renforcer un chevet semi-circulaire. Concernant le nef, l'utilisation du grès, matériau onéreux, permet d'affirmer la richesse de la paroisse. Celle-ci est considérablement agrandie et une série de huit chapelles sont construites sur son flanc nord. La façade occidentale du XIIe siècle est détruite et remplacée par un clocher porche.

Derniers remaniements et destruction

Dans la seconde moitié du XVIe siècle, l'église fut touchée par les troubles religieux opposant catholiques et protestants. Les chapelles notamment furent dévastées puis restaurées. En 1625, on procéda à une ultime campagne d'agrandissement. Par la suite,  l'église ne connût plus de modifications majeures jusqu'à l'incendie de 1793.

Cliquez sur l'image pour zoomer
L'église Saint-Nicolas vers 1650 (B.M.V.)
Cliquez sur l'image pour zoomer
Scène de résurrection, fin du XIIe siècle (cliché: H. Maertens)